La CIA avait averti l'Allemagne des risques d'attaques contre les gazoducs

La CIA aurait averti l'Allemagne des semaines avant les potentielles attaques contre les gazoducs de la mer Baltique, selon le journal allemand Der Spiegel.

J.R.
La CIA avait averti l'Allemagne des risques d'attaques contre les gazoducs
©AP

Le gouvernement allemand, ainsi qu'un certain nombre d'autres pays européens, auraient été mis en garde cet été par la Central Intelligence Agency (CIA) contre d'éventuelles attaques sur les gazoducs de la mer Baltique, a expliqué mardi le journal Der Spiegel.

Le quotidien allemand a été le premier à révéler l'alerte donnée par les Etats-Unis à l'Allemagne, qualifiée par les responsables du renseignement d'"avertissement stratégique". L'avertissement n'était pas spécifique quant au moment et/ou au lieu d'une frappe potentielle. La CIA a par ailleurs refusé de dire si Poutine était un possible attaquant.

Dans le même temps, un sismographe installé sur l'île danoise de Bornholm a enregistré des secousses à deux reprises lundi.

En effet, deux pics ont été ressentis, représentant deux tremblements de terre, le jour où les gazoducs Nord Stream 1 et 2 ont subi des chutes de pression impressionnantes, selon le centre de recherche géologique allemand GFZ.

"Il y a eu un pic et ensuite un bruit régulier", explique le porte-parole de GFZ. Le sismographe a enregistré un premier pic équivalant à un tremblement de terre vers 2 heures du matin, suivi d'un sifflement continu, et un second pic est arrivé à 17 heures. Cependant, GFZ estime ne pas pouvoir dire "si cela pourrait être du gaz qui s'écoule".

La dépressurisation de Nord Stream 2 a été signalée une première fois lundidans le courant de l'après-midi. La dépressurisation du gazoduc Nord Stream 1 a été signalée en début de soirée, peu après le second pic.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be