"Nous sommes devenus les otages d'un fou": le rappeur russe Walkie se suicide pour éviter la mobilisation décrétée par Vladimir Poutine

Le rappeur russe Ivan Petunin, connu sous le pseudonyme de Walkie, s'est suicidé. Il refusait la mobilisation annoncée par Vladimir Poutine.

"Nous sommes devenus les otages d'un fou": le rappeur russe Walkie se suicide pour éviter la mobilisation décrétée par Vladimir Poutine
©Capture vidéo / Twitter

"Quand vous verrez cette vidéo, je ne serai plus en vie", c'est avec ces mots qu'Ivan Petunin, alias Walkie, un rappeur russe, débute son message. "Je ne suis pas prêt à tuer pour quelque raison que ce soit".

Opposé à la mobilisation décrétée par Vladimir Poutine, ce dernier s'est suicidé. Son corps a été retrouvé à Krasnodar. Il se serait jeté du haut de l'immeuble où il vivait. Walkie avait 27 ans.

"Nous sommes devenus les otages d'un fou qui nous donne seulement le choix entre l'armée et la prison", le jeune homme a des mots très virulents à l'encontre du président russe. Dans sa vidéo d'adieu, le jeune rappeur a indiqué vouloir "rester dans l'histoire pour toujours".

"Je m'excuse auprès des gens que j'aime, mais des fois il faut savoir mourir pour ses principes", conclut-il sa vidéo postée sur son compte Twitter. "Je ne peux pas prendre le péché de meurtre sur mon âme et je ne le veux pas. Je ne suis pas prêt à tuer pour des idéaux."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be