La Russie tire des missiles non armés sur l’Ukraine : “Cela montre à quel point leur stock est épuisé”

Certains experts en sécurité affirment que les stocks de l'armée russe sont épuisés.

Ukrainian soldiers ride a captured Russian tank in the front line in Donetsk region, Ukraine, Tuesday, Nov. 22, 2022. (AP Photo/LIBKOS)
Certains experts en sécurité affirment que les stocks de l'armée russe sont épuisés. ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

Aujourd’hui, Het Laatste Nieuws révélait sur la base d’informations provenant des renseignements britanniques que les soldats russes attaquent depuis peu l’Ukraine avec de vieux missiles de croisière nucléaires dont les ogives ont été retirées. “Un tel système inerte peut encore faire des dégâts en raison de l’énergie cinétique du missile et du carburant qui y reste, mais il est peu probable qu’il soit efficace contre des cibles prédéterminées”, ont – ils déclaré. “La Russie les utilise sans doute pour distraire les systèmes antiaériens ukrainiens.””Quelles que soient les intentions de la Russie, cette improvisation souligne à quel point le stock de missiles à longue portée de la Russie est épuisé”, ajoutent-ils.

Defense Express, une société ukrainienne d’information et de conseil spécialisée dans l’évaluation des équipements militaires, a rapporté que le 17 novembre, un missile de croisière AS-15 “Kent”/Kh-55 équipé de balles à blanc a été abattu au-dessus de Kiev. Or, c’est une ogive qui aurait dû être placée à la tête de ce missile datant des années 80. Selon la société, l’armée russe souhaitait attaquer autrement mais elle a été contrainte d’improviser avec son matériel. Les experts voient dans cet élément anecdotique une indication que le stock de missiles de la Russie s’épuise lentement et atteint même un “niveau critique”. D’autres experts de défense affirment que la Russie attaque depuis peu des cibles terrestres avec des missiles sol-air.

Depuis le début de l’invasion russe, au moins 52 dépôts de munitions russes ont été frappés par l’armée ukrainienne. Selon les informations du Monde, des images satellites ont révélé une diminution importante de la quantité de munitions dans certaines grandes bases russes, où elles sont entreposées à ciel ouvert. D’autres images satellites auraient également permis de confirmer que les usines d’armement ont récemment augmenté leur production.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be