”Il est inutile de chercher des signes là où il n’y en a pas” : la Russie dément les rumeurs et réaffirme son emprise sur Zaporijia

Suite à une annonce ukrainienne dimanche du départ russe possible de la centrale de Zaporijia, le Kremlin a estimé nécessaire de clarifier les rumeurs.

Un militaire russe monte la garde dans une zone de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia
Un militaire russe monte la garde dans une zone de la centrale nuclaire de Zaporijjia ©AP

Dimanche, le chef de la société nationale ukrainienne d’énergie nucléaire a avancé la possibilité que les forces russes se prépareraient peut-être à quitter la centrale nucléaire de Zaporijia.

La ligne de défense commence à se retirer vers les frontières de la Fédération de Russie”, a déclaré le conseiller présidentiel ukrainien à la télévision ukrainienne, ajoutant que l’Ukraine reprendrait la centrale.

L’Ukrainien, qui a basé son raisonnement sur l’interprétation de signes, s’est rapidement fait taire par le Kremlin.

En effet, Dmitri Peskov, porte-parole russe, a déclaré lundi à la presse qu'”il est inutile de chercher des signes là où il n’y en a pas et où il ne peut y en avoir”, apprend l’agence de presse Reuters.

La centrale nucléaire de Zaporijia est toujours sous contrôle russe et le restera”, a-t-il affirmé.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...