La tempête Elliott fait au moins 17 morts aux États-Unis

La tempête hivernale Elliott a fait 17 morts aux États-Unis, rapporte la chaîne NBC. Pratiquement tous les décès sont survenus lors d'accidents de la route causés par la tempête.

Selon le service météorologique américain NWS, la région des Grands Lacs, au nord-est du pays, à la frontière avec le Canada, a été particulièrement touchée.

Dans le comté d'Erie, au sud des Grands Lacs dans l'État de New York, les services d'urgence ont été temporairement surchargés. Marc Poloncarz, le responsable du comté, a appelé sur Twitter à n'appeler les secours que dans les "cas les plus critiques, où la vie est en danger", afin de libérer les lignes. Il a appelé les habitants à rester chez eux malgré les coupures de courant et de chauffage. Le transport vers des abris d'urgence est actuellement presque impossible, a-t-il ajouté.

Le NWS a appelé les voyageurs à la plus grande prudence durant le week-end de Noël et les a mis en garde contre des conditions dites de "whiteout", c'est-à-dire une visibilité et une orientation fortement réduites par la neige. Les voyages dans ces conditions sont "extrêmement dangereux et temporairement impossibles". En outre, des températures très basses sont mesurées. Dans l'État du Montana, on a mesuré tôt samedi matin -40 degrés Celsius. Quelques minutes seulement dans le froid pourraient entraîner des gelures, a précisé le NWS.

La veille de Noël, plus de 200 millions de personnes avaient reçu des alertes aux intempéries. Dans un premier temps, ce sont surtout le nord et le centre-ouest des États-Unis qui ont été touchés. Mais des États du sud du pays ont également reçu des avertissements de gel extrême. Plusieurs États, dont New York, ont déclaré l'état d'urgence.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be