"IVe Reich en Europe", "guerre civile aux USA" et "Elon Musk président": les prédictions complètement folles de Medvedev pour 2023

Dmitri Medvedev a offert une nouvelle provocation envers l'Occident.

 Dmitri Medvedev estime que les sanctions économiques à l’encontre de la Russie sont «folles».
Dmitri Medvedev estime que les sanctions économiques à l’encontre de la Russie sont «folles». ©Photo News

2022, c'est bientôt terminé. Du coup, certains n'hésitent pas à réaliser des prédictions pour 2023. Même si ces dernières sont totalement loufoques ! C'est notamment le cas de Dmitri Medvedev. L'ancien président russe et très proche de Vladimir Poutine est joueur. Et il aurait certainement une très grosse cote sur certains de ses pronostics.

Sur Twitter, celui qui est désormais chef adjoint du conseil consultatif de sécurité a publié une série de tweets assez hallucinants. "Tout le monde fait des pronostics en ce moment. Beaucoup avancent des hypothèses futuristes, comme s’il fallait trouver les plus folles et même les plus absurdes. Voici mon humble contribution", a-t-il commencé.

Selon lui, le Royaume-Uni va bientôt réintégrer l'Union Européenne. Mais ne pensez pas que Medvedev estime que c'est une bonne nouvelle pour l'UE. "Elle s'effondrera après le retour du Royaume-Uni ; l'euro cessera d'être la monnaie de l'UE", jure-t-il.

"Un IVe Reich arrive en Europe"

Comme attendu, le Russe n'a pas beaucoup d'espoir pour la paix dans le monde. Et, forcément, plus particulièrement au niveau occidental. S'il ne l'a pas mis dans ses prédictions, il pense logiquement que la Russie va gagner la guerre. Suite à cela, "la Pologne et la Hongrie occuperont les régions occidentales de l'ancienne Ukraine."

Pour lui, l'Europe s'apprête à vivre une nouvelle guerre mondiale. "Le Quatrième Reich sera créé, englobant le territoire de l'Allemagne et de ses satellites, c'est-à-dire la Pologne, les États baltes, la République tchèque, la Slovaquie, la République de Kiev et d'autres parias." Cette nouvelle association entraînera une guerre "entre la France et le IVe Reich. L'Europe sera divisée, la Pologne étant répartie dans le processus", estime-t-il.

Ce n'est pas terminé puisqu'en tant que Russe, il est de toute évidence contre l'ennemi américain. Pour lui, les USA vont imploser et un homme va profiter de cette crise: Elon Musk. "Une guerre civile éclatera aux États-Unis, la Californie et le Texas devenant des États indépendants. Le Texas et le Mexique formeront un État allié. Elon Musk gagnera l'élection présidentielle dans un certain nombre d'États qui, à la fin de la nouvelle guerre civile, auront été donnés au GOP."

Enfin, il assure que l'économie occidentale va en prendre un sacré coup. "Toutes les plus grandes places boursières et activités financières quitteront les États-Unis et l'Europe pour se déplacer en Asie. Le système de gestion monétaire de Bretton Woods s'effondrera, entraînant le krach du FMI et de la Banque mondiale 11. L'euro et le dollar cesseront de circuler en tant que monnaies de réserve mondiales. Les monnaies fiduciaires numériques seront activement utilisées à la place."

Difficile de dire si Medvedev était sérieux au moment d'écrire cette série de tweets. Une chose est certaine, elle n'est pas très encourageante... excepté pour Elon Musk. Le nouveau patron de Twitter a d'ailleurs rapidement réagi. Il a qualifié ces tweets "d'épiques" tout en expliquant qu'il s'agissait des prédictions les "plus absurdes (qu’il a) jamais entendues".

Pour conclure son message, Dmitri Medvedev a souhaité des "joyeuses fêtes à tout le monde, aux amis anglo-saxons et à leurs joyeux porcelets grognant". Ce qui pousse à croire qu'il s'agit surtout d'une nouvelle provocation.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...