Allemagne: 15 pompiers blessés au cours de 38 attaques en intervention à Berlin

Les services d'urgence ont reçu 1 700 appels dans la nuit du réveillon.

Fireworks explode over Berlin's landmark the Brandenburg Gate during a New Year's light and music show before midnight to welcome the year 2023, on January 1, 2023. - The world's eight billion people have begun ushering in 2023 and bidding farewell to a turbulent 12 months marked by war in Europe, stinging price rises, Lionel Messi's World Cup glory and the deaths of Queen Elizabeth, Pele and former pope Benedict. (Photo by Tobias SCHWARZ / AFP)
Des feux d'artifice explosent au-dessus de la Porte de Brandebourg, emblème de Berlin, lors du spectacle de musique et de lumière du Nouvel An, avant minuit, pour accueillir l'année 2023, le 1er janvier 2023. ©AFP or licensors

Les pompiers berlinois ont été la cible de 38 attaques durant la nuit du Nouvel An, ont-ils déploré dimanche. Quinze secouristes ont été blessés et l'un d'entre eux a dû être hospitalisé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les services d'urgence ont répondu à quelque 1.700 appels. Certaines interventions ont été émaillées de violences: des véhicules de pompiers ont été pillés ou ont essuyé des jets de bacs de bière ou d'extincteurs. Plusieurs secouristes ont aussi été ciblés par des tirs de feux d'artifice.

Les pompiers, pourtant bien préparés à intervenir la nuit du passage à l'An neuf, se sont dits surpris par "le nombre et l'intensité des attaques perpétrées contre nos services". "Il n'y a aucune excuse pour ce type de comportement, que je ne peux que condamner dans les termes les plus forts", s'est indigné Karsten Homrighausen, chef des pompiers régionaux.

En Belgique, les secours ont eux aussi été pris pour cible à Bruxelles. Notamment, alors qu'ils tentaient de réanimer une personne tombée du quatrième étage d'un immeuble, les ambulanciers ont dû se retirer, visés par des feux d'artifice.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be