Bonduelle accusé d'avoir envoyé des conserves aux soldats russes en leurs souhaitant "une victoire rapide"

Les appels au boycott de l'entreprise sont nombreux sur les réseaux sociaux.

Belga
©PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD/Fred HASLIN ; Estrées Mons ; 08/09/2022 ; 08/09/22 Visite UNILET Interprofession des legumes en conserve et surgelés Visite de l'usine Bonduelle d'Estrées Mons Camion Bonduelle Photo Fred HASLIN ©Belga

Bonduelle aurait-il fait livrer des conserves de légumes aux soldats russes à l'occasion de Noël ? Depuis plusieurs jours, des photos sèment le doute sur la toile. On peut y voir des conserves de la marque Bonduelle accompagnées d'un message indiquant "Cher soldat, bonne année ! Nous vous souhaitons le meilleur et une victoire rapide".

Malgré le début de la guerre en Ukraine, l'entreprise française a maintenu sa filliale russe ouverte. Avec ces récentes accusations, les appels au boycott de la marque ont inondé la toile. Face à la polémique, l'entreprise a démenti l'envoi de colis aux soldats russes, évoquant des "informations trompeuses" sur son activité en Russie. "Ces informations, ainsi que les déclarations attribuées à la société Bonduelle et à sa direction sont totalement fausses", a déclaré le groupe dans un communiqué publié samedi. Bonduelle a par la même occasion confirmer poursuivre ses activités en Russie, où trois usines sont implantées.

"On a décidé de rester parce que l'alimentaire comme le pharmaceutique ou l'agriculture sont des secteurs qui sont essentiels, on sert aussi tous les pays d'Asie centrale", avait affirmé Guillaume Debrosse, directeur général du groupe Bonduelle, en novembre dernier à BFM TV.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...