La Chine s'allie aux talibans pour l'extraction de pétrole en Afghanistan

Le contrat a été signé à Kaboul par le chinois Xinjiang Central Asia Petroleum (Capeic), en présence de l'ambassadeur chinois en Afghanistan, et par le vice-Premier ministre taliban, en charge des affaires économiques, Abdul Ghani Baradar. L'accord "renforcera l'économie afghane et augmentera l'indépendance pétrolière", a salué ce dernier.

Taliban fighters stand guard at the site of an explosion, near the Interior Ministry, in Kabul, Afghanistan, Sunday, Jan. 1, 2023. A bomb exploded near a checkpoint at Kabul's military airport Sunday morning killing and wounding several people, a Taliban official said, the first deadly blast of 2023 in Afghanistan. (AP Photo/Ebrahim Noroozi)
©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

L'entreprise chinoise prévoit d'investir 150 millions de dollars annuels. Les talibans disposeraient d'une participation de 20% dans le projet, laquelle pourrait monter jusqu'à 75%.

Aucun Etat n'a reconnu officiellement le gouvernement taliban, qui a pris le pouvoir mi-août mais des pays comme la Chine, la Russie ou le Pakistan entretiennent des liens politiques et économiques étroits avec les fondamentalistes islamistes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be