Un sommet international sur les crimes de guerre se penchera sur la guerre en Ukraine

L'enquête sur les crimes de guerre suspectés en Ukraine sera au coeur des discussions entre les ministres de la Justice du monde entier lors d'un sommet qui les réunira à Londres en mars.

Le groupe de ministres sera informé par le procureur du Tribunal pénal international (TPI), Karim Khan, des travaux du tribunal et du rôle de la communauté internationale pour soutenir ses efforts d'enquête.

Ces discussions auront lieu dans un contexte d'attaques renouvelées contre l'infrastructure énergétique vitale en Ukraine ordonnées par le président russe Vladimir Poutine, alors qu'il tente de plonger les citoyens ukrainiens dans le noir et de les priver de chauffage durant l'hiver.

M. Khan enquête déjà sur des accusations de crimes de guerre visant des soldats russes durant l'invasion de l'Ukraine. Kiev affirme que des civils ont été exécutés et violés au cours des 11 mois de conflit.

Le ministre de la Justice britannique, Dominic Raad, qui co-présidera le sommet avec son homologue néerlandais Dilan Yesilgoz-Zegerius, estime que "les forces russes devraient savoir qu'elles ne peuvent pas agir en toute impunité et nous allons soutenir l'Ukraine jusqu'à ce que justice soit faite"

"Après presque un an depuis cette invasion illégale, la communauté internationale doit apporter son soutien le plus solide au tribunal de sorte que les criminels de guerre soient tenus responsables pour les atrocités que nous constatons", a-t-il poursuivi.

La réunion va permettre aux pays de déterminer comment ils peuvent offrir de l'aide au TPI, comme en matière de collecte d'informations et de partage de preuves de crimes commis sur place.

Les ministres devraient aussi discuter comment aider les victimes et les témoins à témoigner, sans ajouter à leur peine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be