Covid en Chine: 90% des habitants d'une province contaminés

Près de 90% des habitants du Henan, l'une des provinces les plus peuplées de Chine, ont été contaminés par le Covid-19, a affirmé lundi un responsable des autorités sanitaires régionales, au moment où le pays fait face à un rebond sans précédent de cas positifs.

A passenger walks out as she passes through customs after arriving at Hangzhou Xiaoshan International Airport in China's eastern Zhejiang province on January 8, 2023. - China lifted quarantine requirements for inbound travellers on January 8, ending almost three years of self-imposed isolation even as the country battles a surge in Covid cases. (Photo by AFP) / China OUT
A passenger walks out as she passes through customs after arriving at Hangzhou Xiaoshan International Airport in China's eastern Zhejiang province on January 8, 2023. ©AFP or licensors

Après trois années de restrictions parmi les plus draconiennes au monde, la Chine a brutalement levé le mois dernier l'essentiel de ses mesures sanitaires contre le coronavirus.

Le nombre de malades a connu dans la foulée une croissance exponentielle, tandis que le système de santé se retrouve submergé de patients âgés et des crématoriums apparaissent dépassés par l'afflux de corps.

Au Henan (centre), troisième province la plus peuplée de Chine, 89% de la population avait été contaminée par le Covid à la date du 6 janvier, a déclaré un responsable des autorités sanitaires locales, Kan Quancheng.

Sur la base de ce pourcentage, quelque 88,5 millions de personnes auraient ainsi déjà contracté le Covid, sur les près de 100 millions d'habitants que compte la province.

Le nombre de visites médicales pour de la fièvre a atteint un pic le 19 décembre et s'affiche depuis au Henan en baisse continue, a précisé devant la presse le responsable.

Les autorités s'attendent à une nouvelle vague de contaminations durant le Nouvel An lunaire (le 22 janvier cette année), au moment où des millions de Chinois des villes auront regagné les zones rurales pour se réunir en famille.

A l'approche des célébrations, plus de 34 millions de trajets avaient été enregistrés samedi au premier jour de la plus grande migration de l'année en Chine, selon des chiffres officiels.

La Chine, qui compte 1,4 milliard d'habitants, n'a enregistré depuis la levée des restrictions sanitaires en décembre que 30 décès dus au Covid, malgré une vague de contaminations sans précédent dans le pays.

Des chiffres qui ne reflètent pas la situation pour bon nombre d'experts et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Chine a révisé en décembre ses critères pour la comptabilité des victimes du Covid.

Désormais, seules les personnes décédées directement d'une insuffisance respiratoire liée au coronavirus sont incluses dans les statistiques.

Ce changement de méthodologie signifie qu'un grand nombre de décès ne seront désormais plus répertoriés comme étant dus au Covid.

En dépit du rebond épidémique, la Chine a levé dimanche l'obligation de quarantaine à l'arrivée sur son territoire depuis l'étranger. Un test PCR est cependant toujours exigé et les visas touristiques restent suspendus depuis bientôt trois ans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be