Golden Globes: les chiffres d'audience des Golden Globes au plus bas

Lestés depuis deux ans par des accusations de racisme, sexisme et corruption, les Golden Globes ont enregistré l'audience la plus basse de leur histoire pour leur retour à la télévision cette année, selon les chiffres préliminaires publiés mercredi par la chaîne NBC.

Steven Spielberg poses in the press room with the awards for best director, motion picture and for best motion picture, drama for "The Fabelmans" at the 80th annual Golden Globe Awards at the Beverly Hilton Hotel on Tuesday, Jan. 10, 2023, in Beverly Hills, Calif. (Photo by Chris Pizzello/Invision/AP)
Steven Spielberg poses in the press room with the awards for best director, motion picture and for best motion picture, drama for "The Fabelmans" at the 80th annual Golden Globe Awards at the Beverly Hilton Hotel on Tuesday, Jan. 10, 2023, in Beverly Hills, Calif. (Photo by Chris Pizzello/Invision/AP)

La cérémonie a attiré 6,3 millions de téléspectateurs mardi soir, contre 18 millions en 2020 avant que la pandémie et les scandales ne frappent ces prix auparavant très suivis, car ils lancent la saison des récompenses aux États-Unis.

Longtemps perçu comme la soirée favorite d'Hollywood, l'événement avait eu lieu à distance en 2021 à cause de l'épidémie de Covid-19 et n'avait été regardé que par 6,9 millions d'Américains.

Les Golden Globes avaient ensuite été privés de télévision et boudés par le gratin en 2022, à cause des scandales entourant l'Association de la presse étrangère d'Hollywood (HFPA), qui constitue leur jury et n'a longtemps compté aucun membre noir.

Ces nouveaux chiffres d'audience renforcent les doutes sur la viabilité de ces récompenses. Il s'agit de l'audience la plus basse jamais enregistrée par NBC pour un gala avec tapis rouge: seule l'édition 2008 des Golden Globes, tenue sous forme de conférence de presse à cause d'une grève des scénaristes à Hollywood, avait fait pire.

Après le boycott de 2022, la chaîne américaine avait accepté de rediffuser la 80e cérémonie cette année. Mais le contrat signé avec la HFPA n'était valable que pour 2023, loin des engagements pluri-annuels précédents.

Mardi soir, de nombreuses stars, comme les réalisateurs Steven Spielberg, James Cameron et Guillermo del Toro ou les acteurs Colin Farrell, Brad Pitt et Michelle Yeoh ont assisté en personne à la cérémonie.

Un signe qu'une large partie d'Hollywood semble prête à pardonner la HFPA, qui a engagé des réformes pour améliorer la diversité des votants aux Golden Globes et pour interdire à ses membres d'accepter des cadeaux de la part des studios.

Mais plusieurs gagnants ont également brillé par leur absence sur scène. Élue meilleure actrice dans un film dramatique, Cate Blanchett ("Tar") a par exemple évoqué des problèmes d'emploi du temps.

Face aux mauvaises audiences, un porte-parole de NBC a rappelé à l'AFP que les Golden Globes "ont historiquement été diffusés le dimanche soir", une case plus favorable pour réaliser un bon score.

Vu leur horaire, cette année NBC les avait déplacés le mardi soir, pour éviter que la cérémonie ne souffre de la concurrence du championnat de football américain (NFL).

Les audiences des grandes cérémonies de récompenses sont en berne depuis plusieurs années, notamment car les jeunes passent plus de temps sur les réseaux sociaux ou les plateformes de streaming que devant la télévision.

Mais par comparaison, les Oscars avaient largement rebondi en 2022 après la pandémie, avec 16 millions de téléspectateurs, contre 10 millions l'année précédente.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be