Suède : le rétropédalage du roi Carl Gustaf

Régine Salens
Suède : le rétropédalage du roi Carl Gustaf

Cette année 2023 est une année de célébrations en Suède avec les 80 ans de la reine Silvia en décembre et les 50 ans de règne du roi Carl XVI Gustaf qui monta sur le trône au décès de son grand-père Gustave VI Adolphe le 15 septembre 1973. Dans le cadre de la série "Les derniers rois de Suède", le souverain qui n’a jamais été très à l’aise dans ses contacts avec les médias, est interrogé sur la modification de la Constitution qui fit de sa fille la princesse Victoria l’héritière en lieu et place de son frère le prince Carl Philip. Marié en juin 1976 à Silvia Sommerlath, le couple eut un premier enfant Victoria le 14 juillet 1977 mais la reine perdit un deuxième enfant. Les médecins se montrèrent peu optimistes quant à une chance de nouvelle grossesse. Des contacts furent donc entrepris pour réviser la Constitution et permettre aux femmes de régner. Entre-temps, le prince Carl Philip vint au monde le 31 août 1979. Il ne resta héritier du trône que jusqu’au 31 décembre de cette année-là car la Constitution prévoyait l’entrée en vigueur de l’ordre de primogéniture dès la génération suivante et à titre rétroactif. Une décision que le roi n’a jamais digérée. Il s’est épanché sur la question dans ce documentaire. Pour éteindre la polémique, le roi a dû émettre un communiqué réaffirmant son entier soutien en sa fille et héritière Victoria, personnalité la plus populaire du royaume.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be