Guerre en Ukraine: une explosion de munitions cause au moins 7 morts près de la frontière ukrainienne

Sur Telegram, le média Baza, réputé proche des services de sécurité russes, a affirmé que toutes les victimes étaient des soldats mobilisés pour aller combattre en Ukraine.

A Ukrainian serviceman fires towards Russian positions with a cannon Msta-B in Zaporizhzhia region, Ukraine, Friday, Dec. 16, 2022. Russian forces launched at least 60 missiles across Ukraine on Friday, officials said, reporting explosions in at least four cities, including Kyiv. At least two people were killed by a strike on a residential building in central Ukraine, where a hunt was on for survivors. (AP Photo/Kateryna Klochko)
Une explosion de munitions cause au moins 7 morts près de la frontière ukrainienne ©Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Au moins sept personnes ont été tuées le week-end dernier dans une explosion de munitions causée par la détonation accidentelle d'une grenade dans la région russe de Belgorod, près de la frontière ukrainienne, a rapporté mardi l'agence de presse Interfax.

Les corps de quatre personnes qui étaient portées disparues après l'incident ont été découverts, selon un porte-parole des services de secours cité par l'agence. "Le nombre des victimes est ainsi monté à sept personnes", a précisé cette source.

Dans la foulée de l'explosion, qui a eu lieu samedi dans des locaux pour le personnel militaire dans la région de Belgorod, les secouristes, cités par plusieurs médias russes, avaient fait état de trois morts et de huit personnes portées disparues.

Selon Interfax, un sergent a fait exploser de manière "non-intentionnelle" une grenade dans un dortoir, provoquant une explosion des munitions et un incendie.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be