”Cela n’aurait jamais dû se produire” : trois enfants de 4 ans s’échappent d’une école maternelle à Paris

Mardi 17 janvier, trois enfants ont quitté leur école maternelle et ont parcouru près d’un kilomètre dans le 15e arrondissement de Paris.

Les hommages se multiplient devant la résidence de Lola à Paris, le 17 octobre 2022. Le corps de l'adolescente de 12 ans avait été retrouvée dans une malle dans la cour intérieure d'un immeuble du 19ème arrondissement, le 14 octobre 2022. Deux suspects sont actuellement en détention. © Giancarlo Gorassini / Bestimage Tributes multiply in front of Lola's residence in Paris, October 17, 2022. The body of the 12-year-old teenager was found in a trunk in the inner courtyard of a building in the 19th arrondissement, October 14, 2022. Two suspects are currently in custody. ! only BELGIUM !
Trois enfants de 4 ans s'échappent d'une école maternelle à Paris ©Giancarlo Gorassini/Bestimage

C’est une scène surréaliste pour les promeneurs : trois enfants de 4 ans déambulant dans les rues de Paris. Les trois bambins se sont échappés de leur école maternelle durant la pause de midi pour se rendre au domicile de l’un d’entre eux. Pour ce faire, ils ont parcouru près d’un kilomètre le long d’un boulevard, passant également sous un pont du périphérique, pour enfin arriver à destination.

Le maire du 15e arrondissement de Paris, Philippe Goujon, s’explique sur RMC : “Les enfants vont bien. Ils allaient chez l’un d’entre eux pour s’amuser. Ils sont d’ailleurs arrivés jusqu’au domicile de l’un d’entre eux, c’était leur objectif. C’est là que la gardienne a dit à la passante qui les a accompagnés sur la fin du trajet que les parents n’étaient pas là et qu’il fallait aussitôt les ramener à l’école. L’école a été prévenue. Un éducateur est venu les chercher.”

Manque d’attention de la part des éducateurs de l’école ? C’est ce qui leur est reproché. Ils ont donc été suspendus à titre conservatoire pour avoir failli à leur mission et le maire promet “des sanctions extrêmement sévères s’il y a eu des fautes professionnelles”.

Les enfants, pour s’échapper, ont dû passer devant la loge de la gardienne et ont ainsi également échappé à sa surveillance et “ils ont réussi, on ne sait trop comment, à ouvrir la porte de l’école, qui était défectueuse puisqu’il y avait eu une demande de réparation”, explique Philippe Goujon.

Philippe Goujon compte bien sévir : “Cela n’aurait jamais dû se produire. C’est la première fois qu’il y a un tel évènement dans le 15e. Nous avons 60 écoles publiques, près de 15.000 élèves. Une enquête administrative a été ouverte, donc nous saurons très exactement ce qu’il s’est passé.

La situation est d’autant plus compliquée pour les éducateurs que le père d’un des enfants veut porter plainte. “J’ai eu les parents de certains de ces enfants, très émus, et étant moi-même bouleversé par cet évènement. Le père que j’ai eu en ligne a l’intention de porter plainte. La police a aussi été saisie de cette affaire, évidemment”, explique le maire du 15e arrondissement.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be