L'appel à l'aide de "El Chapo" au Mexique depuis sa prison aux USA: "Depuis six ans, il n'a pas vu le soleil"

L'ex-narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", a lancé mardi via un de ses avocats un appel à l'aide au Mexique au sujet des "tourments psychologiques" qu'il affirme subir en prison aux Etats-Unis où il purge une peine de prison à vie.

TOPSHOT-MEXICO-CRIME-GUZMAN
TOPSHOT-MEXICO-CRIME-GUZMAN ©AFP L’article a été publié un jour après l’annonce de la capture de Joaquin « El Chapo » Guzman près de Los Mochis, localité située dans l’Etat de Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique. Guzman a été arrêté à la suite d’une opération meurtrière des forces

"Depuis six ans que Joaquin se trouve aux Etats-Unis, il n'a pas vu le soleil", a déclaré son avocat au Mexique, José Refugio Rodriguez, dans un entretien à Radio Formula.

Incarcéré dans les montagnes désertes du Colorado, dans l'une des prisons les plus sécurisées des Etats-Unis, "Chapo" Guzman ne sort que trois fois par semaine de sa cellule sans jamais voir le soleil, a ajouté Me Rodriguez.

L'avocat affirme avoir reçu un message vocal de Guzman, 65 ans, par l'intermédiaire de Mariel Colon, une de ses avocates aux Etats-Unis, et de l'une de ses soeurs.

"Il souffre de troubles psychologiques", a-t-il poursuivi, redoutant une "détérioration" de son état de santé qui pourrait entraîner un décès prématuré.

Les autorités mexicaines doivent veiller sur ses conditions de détention, en fonction d'une convention avec les Etats-Unis, selon l'avocat.

L'ambassade du Mexique aux Etats-Unis a confirmé mardi avoir reçu un courrier électronique de la part de M. Rodriguez, daté du 10 janvier. "Nous allons voir, mais il purge une peine là-bas, il a une peine. Donc, franchement, je ne vois pas de possibilités pour lui, mais je vais examiner la question avec le bureau du procureur", a déclaré le ministre des affaires étrangères mexican Marcelo Ebrard devant des journalistes.

Le "Chapo", autrefois chef redouté du Cartel de Sinaloa, s'élève également contre le non-respect présumé des procédures lors de son extradition en janvier 2017. Il avait demandé en octobre l'annulation de sa peine et un nouveau procès.

Les doléances du "Chapo" interviennent après l'arrestation de l'un de ses fils, Ovidio Guzman, le 5 janvier dans l'Etat du Sinaloa (nord-ouest) lors d'une opération qui a fait 29 morts (10 militaires et 19 criminels présumés d'après les autorités).

Le 18 juillet 2019, Joaquin Guzman a été reconnu coupable de narcotrafic, blanchiment d'argent et d'utilisation d'armes à feu par un tribunal de New York.

C'est devant ce même tribunal de Brooklyn qu'a commencé mardi le procès pour trafic de cocaïne de Genaro Garcia Luna, ex-ministre mexicain de la Sécurité entre 2006 et 2012.

M. Garcia Luna est accusé d'avoir accepté des pots-de-vin pour protéger le cartel de Sinaloa du "Chapo" et d'être impliqué dans un trafic d'au moins 53 tonnes de cocaïne vers les Etats-Unis.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be