La Finlande se joint aux efforts pour fournir des chars à l'Ukraine

La Finlande a annoncé mercredi qu'elle se joignait aux efforts occidentaux pour fournir des chars Leopard à l'Ukraine, sans aller jusqu'à préciser si elle enverrait à Kiev ses propres tanks ou formerait des soldats ukrainiens.

"La Finlande sera impliquée dans cette coopération et les formes de cette coopération vont être définies", a déclaré à la presse le ministre de la Défense Mikko Savola à Helsinki.

Mais la contribution finlandaise à ce projet ne peut pas être "très large ni abondante", au vu de la "situation sécuritaire en Europe", très tendue, a-t-il prévenu.

"Nous ne sommes pas encore un membre de l'Otan et nous ne pouvons affaiblir notre défense sous aucun prétexte", a expliqué M. Savola.

L'Allemagne a annoncé mercredi qu'elle allait livrer 14 de ses chars de combat Leopard 2 à Kiev, qui les réclamait urgemment pour faire face aux forces russes. Berlin a également donné son feu vert à la livraison de ces chars allemands par d'autres pays européens en possédant.

"Ce sont de bonnes nouvelles", a estimé M. Savola. Son ministère et l'armée travaillent sur les détails de la contribution finlandaise, et "la décision finale sera prise par le gouvernement finlandais", a-t-il expliqué.

M. Savola n'a pas précisé si la Finlande allait envoyer en Ukraine certains de ses quelque 200 Leopard, soulignant que l'initiative occidentale concernait aussi "la maintenance, les compétences d'entretien et l'entraînement". "Ce sont aussi ces formes de participation que la Finlande envisage", selon le ministère.

Mardi, le président finlandais Sauli Niinisto avait déclaré que son pays devrait réfléchir "attentivement" à l'envoi de chars en Ukraine, considérant sa frontière de 1.300 km avec la Russie.

Et même si une décision d'envoyer des chars à Kiev est prise, "nous ne fournirons pas de détails" sur la quantité, a indiqué le ministre de la Défense.

Une décision sera prise "rapidement" mais il faudra du temps avant que des Leopard soient opérationnels en Ukraine, a encore dit M. Savola. "Ils ne seront pas disponibles la semaine prochaine, cela nécessite de l'entraînement et de se pencher sur toute la chaîne d'approvisionnement".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...