Une Belge part en Turquie pour faire une liposuccion mais revient couverte de bleus et de cicatrices: "Des dommages durables"

Une touriste belge partie en Turquie faire une liposuccion gardera un très mauvais souvenir de son périple.

Helveh présente de terribles traces de sa liposuccion.
Helveh présente de terribles traces de sa liposuccion. ©DR

Helveh A., 38 ans, a quitté la Belgique en 2021 pour aller habiter en Turquie. Là-bas, elle a payé 8.000 euros pour réaliser une liposuccion des fesses et un lifting du visage dans une clinique privée, relate HLN.

Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu. Elle qui espérait sortir plus belle de cette opération ne cesse de souffrir. En effet, il semblerait que la liposuccion a été mal effectuée et désormais, sa peau est couverte de bleus, de cicatrices et elle a même rencontré des difficultés à uriner durant plusieurs mois. Les contusions apparues sur son corps n'ont pas disparu.

Helveh est revenue en Belgique pour se faire examiner. Son avocat a confirmé à la télévision turque que l'opération n'a pas été bien exécutée. "Trop de graisse a été retirée d'une partie du corps et trop peu d'une autre, provoquant un déséquilibre et des dommages durables", explique son avocat Cihan Esin, par le biais de qui Helveh a porté plainte.

S'ils ont tenté de discuter avec le médecin et l'hôpital privé de Turquie, cela n'a rien donné. Le médecin qui s'est occupé d'Helveh n'aurait plus de travail, lui qui serait trop épuisé.

Une plainte a été déposée auprès d'un tribunal turc chargé des litiges de consommation. Helveh réclame des dommages matériels et moraux, elle qui souffre beaucoup physiquement et psychologiquement des suites de son opération.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be