Séisme en Turquie et en Syrie: 3760 morts et 15.000 blessés (PHOTOS & VIDÉOS)

Un séisme de magnitude 7,8 a frappé lundi le sud de la Turquie et la Syrie voisine, tuant 3760 personnes dans les deux pays et provoquant de très importants dégâts, les secousses ayant été ressenties jusqu’en Égypte et en Irak.

Un séisme de magnitude 7,8 a frappé lundi le sud de la Turquie et la Syrie voisine, tuant 3760 personnes dans les deux pays et provoquant de très importants dégâts, les secousses ayant été ressenties jusqu’en Égypte et en Irak.

Au moins 1.444 personnes sont mortes lundi en Syrie des suites du séisme dont l'épicentre est situé au sud-ouest de la Turquie, ont annoncé dans la soirée le gouvernement et les secouristes.

Dans la partie de la Syrie contrôlée par les forces gouvernementales, le bilan a grimpé à "1.431 blessés et 711 morts dans les province d'Alep, Lattaquié, Hama, Tartous", a indiqué le ministère syrien de la Santé. Dans les zones sous contrôle des rebelles, au moins 733 personnes ont été tuées et plus de 2.100 blessées, selon les Casques blancs (volontaires de la protection civile).

Ce nouveau bilan syrien porte le bilan provisoire du séisme à au moins 3.760 morts, dont 2.316 en Turquie.

Le bilan risque d'évoluer rapidement compte tenu du nombre d'immeubles effondrés dans les villes touchées, comme à Adana, Gaziantep, Sanliurfa, Diyarbakir notamment et alors qu'un nouveau séisme, de magnitude 7,5, a frappé peu avant midi (HB) le sud-est de la Turquie.

A Iskenderun et Adiyaman, ce sont les hôpitaux publics qui ont cédé sous l'effet du séisme, survenu en pleine nuit à 4H17 locales (2H17 HB), selon l'institut sismologique américain USGS, à une profondeur d'environ 17,9 kilomètres.

L'épicentre se situe dans le district de Pazarcik, dans la province de Kahramanmaras (sud-est), à 60 km environ à vol d'oiseau de la frontière syrienne.

Ce séisme est le plus important en Turquie depuis le tremblement de terre du 17 août 1999, qui avait causé la mort de 17.000 personnes, dont un millier à Istanbul.

La Turquie est située sur l'une des zones sismiques les plus actives du monde.

La région où le tremblement de terre s'est produit se situe le long de la faille d'Anatolie orientale, la ligne de faille géologique qui s'étend de la mer Méditerranée au nord-est de la Turquie, et de la faille de l'Anatolie du Nord, qui traverse le nord de la Turquie. "Ce qui est particulier, c'est que ce sont des fractures latérales", explique Manuel Sintubin, géologue à la KU Leuven.

D'après lui, le tracé de la zone de rupture s'est déplacé sur une longueur de 200 kilomètres, ce qui est "comparable à la distance entre Ostende et Liège", illustre-t-il.

Selon le géologue, le tremblement de terre peut être comparé à celui de San-Francisco en 1906, qui a fait plusieurs milliers de victimes.

Fin novembre, un tremblement de terre de magnitude 6,1 a frappé le nord-ouest de la Turquie, faisant une cinquantaine de blessés et des dégâts limités, selon les services de secours turcs.

Un séisme de magnitude 7,8 touche la Turquie et la Syrie

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...