C'est la troisième fois que des condamnations sont annulées dans des affaires impliquant cet officier de la police britannique des transports, Derek Ridgewell. Ce policier blanc, qui avait auparavant servi dans la police de Rhodésie du Sud, aujourd'hui Zimbabwe, est décédé en 1982 d'une crise cardiaque en prison où il purgeait une peine pour complot en vue de voler des sacs postaux.

Les trois hommes innocentés mardi, Courtney Harriot, Paul Green et Cleveland Davidson, âgés de 17 à 20 ans à l'époque, avaient été arrêtés en février 1972 dans le métro de Londres qu'ils avaient emprunté à la gare de Stockwell, située dans le sud de la capitale.

Ils avaient été accusés d'avoir tenté de voler Derek Ridgewell. Le trio et trois autres amis, rebaptisés les "Six de Stockwell", avaient été condamnés largement sur la foi des accusations de ce policier.

Ils avaient tous plaidé non coupables, et déclaré que des policiers avaient menti et les avaient menacés et maltraités mais tous, sauf un, ont été condamnés puis envoyés en prison ou en maison de correction.

Après avoir été saisie par la Commission de révision des affaires pénales, la Cour d'appel a examiné leurs condamnations et innocenté mardi M. Harriot, M. Green et M. Davidson.

Annonçant l'annulation de leurs condamnations, le juge Julian Flaux a estimé qu'il était "très regrettable qu'il ait fallu près de 50 ans pour rectifier l'injustice subie".

Les deux autres membres des "Six de Stockwell" qui ont été condamnés n'ont pas encore été retrouvés.

S'exprimant devant le tribunal, Cleveland Davidson, qui avait 17 ans à l'époque de son arrestation, a dit que cette affaire avait "gâché" sa vie. La décision de la Cour d'appel "est la reconnaissance que nous étions innocents à l'époque".

"C'était un coup monté", a-t-il ajouté, qualifiant Derek Ridgewell de "policier malhonnête et malfaisant" et s'interrogeant sur le nombre de victimes qu'a pu faire l'agent de police qui visait de jeunes hommes noirs dans les transports.

Winston Trew, dont la condamnation en 1972 pour tentative de vol a elle aussi été annulée par la cour d'appel en décembre 2019, a déclaré à l'issue de l'audience qu'il était "très satisfait".

"Mes recherches ont été justifiées", a déclaré M. Trew, qui avait écrit un livre "Black For A Cause... Not Just Because..." détaillant les nombreux "coups montés" de Derek Ridgewell. L'ouvrage avait été utilisé dans une autre affaire pour annuler une condamnation basée sur les déclarations du policier.

Le chef adjoint de la police britannique des transports, Adrian Hanstock, a présenté des "excuses sans réserve pour la détresse, l'anxiété et l'impact causés à ceux qui ont été condamnés à tort". Mais il a ajouté qu'après avoir "examiné tous les dossiers disponibles" des enquêtes où M. Ridgewell était l'officier principal, la police "n'a identifié aucune affaire supplémentaire qui, selon nous, devrait être soumise à un examen externe".