C'est un secret de polichinelle, la Grèce et ses îles paradisiaques sont souvent très prisées par les touristes. En particulier celle de Mykonos qui voit affluer des milliers de voyageurs chaque année. Problème: cette arrivée massive peut avoir des conséquences fâcheuses pour les locaux... comme les touristes.

Demandez donc à Brenda Moulton et sa fille Kaylea (19 ans). Ensemble, elles veulent en effet intenter une action en justice contre un bar de plage grec. Les deux Américaines ont effectivement eu beaucoup de mal à croire à une note très salée sur le bar de plage situé à Platis Gialos. "Un employé d'un des restaurants de Platis Gialos s'est jeté devant nous et a commencé à dire avec insistance : "Asseyez-vous ici ! Asseyez-vous ici !", a déclaré la maman au journal grec θEMA et repris par le Independant.

Elles décident ensuite de déguster deux mojitos ainsi qu'une assiette style apéro de pattes de crabe. Rien d'exorbitant donc. Du moins, à première vue. "La facture s'élevait à 520 euros. Plus 80 euros de pourboire obligatoire. Soit un total de 600 euros !" Forcément, lorsqu'elles s'aperçoivent du prix, aucune des deux ne se précipite pour payer la note. Mieux, la mère prend même les devants et décide de refuser de payer cette commande. "Il m'a ensuite dit, mot pour mot : 'Je vais appeler la police. Ils vont te garder ici et tu ne retourneras pas dans ton pays. Nous pouvons facilement trouver où vous vivez", a-t-elle déclaré.

Après des minutes de négociations, les deux femmes payent sous la contrainte. Tout en avertissant les autres visiteurs de la supercherie. "C'est alors que le patron du bar est sorti furieux et nous a aussi menacées." Apeurées, elles ont finalement fini par quitter cet établissement. Ce qui ne signifie pas qu'elles vont se laisser faire pour autant. Brenda Moulton attaque le DK Oyster Bar en justice. Selon son avocate, ses clientes ont subi des menaces et un traitement injuste de la part du restaurant.

La question est de savoir si les prix étaient affichés? En réalité, ce n'est pas la première fois que ce bar/restaurant est visé par ce genre de critiques. La technique de cet établissement, et apparemment il ne serait pas le seul, est d'afficher les prix de leur plat aux grammes. Ce qui désorienterait les touristes.

Pour le Daily Mail, une autre touriste américaine avait raconté avoir payé 1640 dollars pour deux plats principaux, une salade et du pain. "Tous les hommes du restaurant se sont levés et nous ont encerclés. Ils étaient au moins cinq et ils nous bloquaient. C'était une situation très effrayante parce que nous étions six femmes entourées par cinq hommes... Je dois ajouter qu'ils étaient tous habillés en noir, c'était une sorte de gang", avait-elle notamment déclaré.

Preuve qu'en cas de vacances dans la région, la prudence reste de mise.