C'est la première fois depuis plus de vingt ans que le taux mondial d'extrême pauvreté va augmenter, souligne l'institution de Washington. Et d'ici 2021, ce chiffre risque de monter jusqu'à 150 millions de personnes supplémentaires vivant avec seulement 1,90 dollar par jour, soit moins que le prix d'un café dans un pays avancé.

"Les projections indiquent par ailleurs que les citadins seront de plus en plus nombreux à basculer dans l'extrême pauvreté, alors que celle-ci touche traditionnellement les populations des zones rurales", constate la Banque dans un communiqué.