Ce qui n'était à la base qu'un simple anniversaire entre amis est devenu une véritable "discothèque" en plein air. Ce dimanche, la police française a dû mettre fin à une fête de plus de 300 personnes aux Buttes-Chaumont à Paris. "C’est une petite fête entre jeunes un dimanche ensoleillé où tout le monde a besoin d’évacuer la semaine qui vient de se passer. En période de Covid, voir un peu de gens, ça nous rappelle les souvenirs d’avant, ça remonte le moral", a expliqué l'un des fêtards à BFMTV.

La situation aurait dégénéré lorsque l'un des participants à l'anniversaire aurait augmenté le son des enceintes qu'il avait apportées, attirant de ce fait de nombreuses autres personnes. Sur les images partagées sur les réseaux sociaux, on découvre que les jeunes ne portent pas de masque et ne respectent aucune des règles sanitaires. L’événement a fait vivement réagir la population ainsi que le monde politique "Ce sont des images qui ne sont pas admissibles. Je comprends que des Français qui font des efforts depuis des mois, tous les jours, qui respectent, soient en colère devant ces images-là. Il faudra trouver les organisateurs et les poursuivre",  s'est indigné le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal.