Monde

La championne de tennis américaine Venus Williams conduisait "en toute légalité" au moment de l'accident mortel de la route dans lequel elle a été impliquée début juin, selon de nouvelles preuves révélées vendredi par la police de Palm Beach Gardens (Floride).

Un premier rapport de la police avait déclaré, le 30 juin, l'ancienne N.1 mondiale âgée de 37 ans responsable de l'accident, qui a eu lieu le 9 juin et provoqué la mort d'un homme de 78 ans. Mais vendredi, la police de Palm Beach Gardens a indiqué dans un communiqué que "le véhicule conduit par Venus Williams s'est engagé en toute légalité dans le croisement, au feu vert", sur la foi d'une nouvelle vidéo. La joueuse de tennis "allait dans la direction du nord", quand elle a dû s'arrêter pour laisser tourner un véhicule arrivant en face, a précisé la police. Une fois le véhicule passé, Williams a repris son chemin. Or, dans le même temps, le feu de circulation avait changé, et la voiture conduite par Linda Barson, allant vers l'ouest, a percuté celle de l'aînée des soeurs Williams. 

Le mari de Linda Barson, Jerome Barson, 78 ans, est décédé le 22 juin des suites des blessures provoquées par l'accident. La famille de la victime a lancé une procédure civile pour obtenir des dommages et intérêts. La police a déclaré poursuivre son enquête. Venus Williams, actuellement 11e joueuse mondiale, avait avoué samedi passé être "anéantie" par l'accident, lors du tournoi de Wimbledon dans lequel elle est engagée. Elle affrontera la Croate Ana Konjuh (WTA 29) dimanche en huitième de finale. Elle a éliminé Elise Mertens (WTA 54), 7-6 (9/7), 6-4, au 1er tour.