Le bilan des personnes décédées pourrait encore augmenter, selon un porte-parole de la police, évoquant "plusieurs morts". Quinze personnes ont été blessées, dont certaines "grièvement", selon le bourgmestre de la ville, Wolfram Leibe, évoquant un "conducteur fou".

Plusieurs enfants feraient partie des blessés, selon les médias locaux.

Le conducteur est un Allemand de 51 ans, a indiqué la police, pour qui la cause de l'incident, un coup de folie d'une personne fragile psychologiquement ou un attentat à la voiture-bélier, n'est pas encore établie. Le véhicule, qui roulait à vive allure, a "heurté et écrasé des passants au hasard", a décrit un responsable de la police locale, Franz-Dieter Ankner.

Le conducteur présente des signes de troubles psychiatriques

Le conducteur de la voiture qui a fauché mardi des passants dans la zone piétonne de Trèves, faisant 4 morts, présente des signes de "troubles psychiatriques", a indiqué le procureur de cette ville du sud-ouest de l'Allemagne, la police écartant à ce stade un motif politique. Les premiers éléments de l'enquête montrent "que des troubles psychiatriques ont pu jouer un rôle" dans l'acte de cet homme de 51 ans, a déclaré Peter Fritzen lors d'une conférence de presse, ajoutant que le responsable du drame, originaire de Trèves, était également sous l'emprise de l'alcool.