Les autorités ont demandé à 200 personnes vaccinées au centre de vaccination de la Croix-Rouge allemande en Frise (nord de l'Allemagne) mercredi dernier de se manifester de toute urgence afin qu'elles puissent être testées à la recherche d'anticorps, dans le but de retrouver les six personnes n'ayant pas reçu le vaccin.

La police de Wilhelmshaven/Friesland a déclaré dans un communiqué qu'elle avait ouvert une enquête sur d'éventuels dommages corporels provoqués par l'infirmière, tout en soulignant que la solution saline ne présentait pas de risques pour la santé.

Il est d'ailleurs courant que le vaccin Pfizer-BioNTech soit dilué avec une solution saline avant d'être administré.

L'infirmière chargée de préparer les injections a accidentellement fait tomber l'une des fioles du vaccin Pfizer-BioNTech. Elle a avoué plus tard à un collègue avoir utilisé à la place une solution saline, et ce dernier a donné l'alerte samedi.

Les autorités locales ont mis en place un numéro d'appel pour que les personnes vaccinées le jour de l'incident se manifestent.

"Je suis profondément choqué par l'incident", a déclaré l'administrateur de Frise Sven Ambrosy, ajoutant que les autorités avaient désormais introduit la règle des "quatre yeux" au centre de vaccination pour s'assurer que personne ne soit laissé seul avec les flacons de vaccin.