Le fantasque Yusaku Maezawa, 46 ans, qui a passé douze jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en décembre avec son assistant, a livré ses impressions lors d'une conférence de presse à Tokyo.

En revenant de l'espace, "on apprécie davantage la Terre, les saisons, le vent, les odeurs, la perception de diverses choses", a détaillé M. Maezawa.

"La nourriture" aussi, a-t-il ajouté, confiant avoir fait venir chez lui un chef spécialiste des sushis quelques jours après son retour.

M. Maezawa, qui a fait fortune dans la mode en ligne, a longuement décrit le spectacle de la Terre vue depuis l'ISS: "C'est très joli en photo mais 100 fois plus beau si on le voit de ses propres yeux".

Face à ce spectacle, il a dit s'être demandé "ce que penseraient les dirigeants du monde s'ils se réunissaient dans l'espace et parlaient des problèmes de la Terre". Cela "pourrait faire de la Terre un meilleur endroit où vivre", a-t-il estimé.

L'homme d'affaires a évoqué ses projets d'exploration: un voyage autour de la Lune en 2023 avec huit autres personnes à bord d'un vaisseau du groupe SpaceX mais aussi une plongée dans la plus profonde fosse océanique connue.

"J'aimerais plonger dans la fosse des Mariannes" dans le Pacifique, a dit le milliardaire, expliquant que le type du sous-marin et la durée de la plongée étaient déjà décidés mais qu'ils seront annoncés "ultérieurement".

M. Maezawa qui, pendant son séjour dans l'ISS, a publié des vidéos sur la vie quotidienne en orbite sur sa chaîne YouTube, a aussi évoqué son ressenti en apesanteur et la difficulté à dormir sans gravité "car on flotte en permanence".

Cet amateur d'art, qui a notamment acquis un tableau de Basquiat pour plus de 110 millions de dollars en 2017, a également raconté avoir emmené dans l'espace un tableau d'un jeune artiste japonais dont il a fait don aux occupants de l'ISS, "très contents", selon lui.