C'est aux alentours de 20h qu'un homme ouvre le feu dans la ville de Vienne, un attentat qui sera d'ailleurs revendiqué par l’organisation terroriste Etat islamique.

Non loin de là, Recep Tayyip Gültekin et Mikail Özen, deux jeunes musulmans, étaient en train de prendre un café non loin du lieu de l'attentat. “Tout à coup, il y a eu des coups de feu tout autour de nous”, explique Mikail Özen dans la vidéo témoignage qui a créée un véritable buzz sur la toile.

Les deux jeunes amis, semi-professionnels d’arts martiaux (MMA), se sont alors dirigés vers le lieu de l'une des fusillades. Après avoir vu plusieurs personnes blessées au sol et aidé une vieille dame à se mettre en sécurité, les deux héros ont aperçu un policier blessé par balle au sol.

"Nous ne pouvions pas rester là à regarder. Nous avons donc couru jusqu’à lui et nous l’avons aidé à rejoindre une ambulance”, explique-t-il, avant d'ajouter un message de paix et d'unité, "Je souhaiterais dire une chose de plus : nous, les musulmans originaires de Turquie haïssons toute forme de terrorisme. Nous sommes avec l’Autriche, nous sommes avec Vienne. Quoi qu’il arrive, nous sommes toujours prêts à aider.

Reçus par l'ambassade de Turquie

Mikail Özen et Recep Tayyip Gültekin ont été accueillis ce mardi par l’ambassadeur turc à Vienne. Le ministre de l’intérieur autrichien a lui reconnu, mais sans les citer, le rôle d’assistance joué par les deux jeunes dans la fusillade. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a également tenu à les féliciter par téléphone.