Monde

Seul rescapé de sa famille lors de l'attentat perpétré à Nice, la vie de Christophe Lion a basculé en quelques secondes à peine.

Installé avec sa femme Véronique (55 ans) du côté de Gattières, près de Nice, Christophe avait ouvert les portes de leur maison à Michael Pellegrini, son beau-fils professeur d'économie âgé de 28 ans et fils de sa compagne (issu d'une première union). Désirant profiter de quelques jours de vacances et de tranquillité en famille, ils avaient été rejoints sur la Promenade des Anglais par François et Christiane Locatelli, les parents de Véronique Lion (âgés 82 et 78 ans). Mais l'horreur ne s'arrête pas là... En effet, Christophe avait également convié ses propres parents, Gisèle et Germain Lion (âgés de 68 et 63 ans), à les rejoindre.

Présents tous les sept sur les lieux du drame, tous, sauf lui, seront injustement arrachés à la vie. Ancien président du club de rugby de Longwy (est de la France), Christophe Lion aura tout perdu ou presque dans l'attentat de Nice.