Monde

Les liens entre le tueur de Nice Mohamed Lahouaiej-Bouhlel et "les réseaux terroristes", et notamment le groupe djihadiste Etat islamique qui a revendiqué l'attaque "pour l'instant ne sont pas établis par l'enquête", a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur français. 

"Le mode opératoire emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech", a toutefois déclaré Bernard Cazeneuve à la radio RTL. 

"On ne peut pas exclure qu'un individu déséquilibré et très violent (...) ait été à un moment, dans une radicalisation rapide, engagé dans ce crime absolument épouvantable".