Monde Un passant s'est accrochée à la portière du véhicule conduit par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avant qu'un motocycliste ne jette sa moto ou son scooter sous les roues.

Dans des images captées par le journaliste indépendant allemand, Richard Gutahr, depuis le balcon d'un hôtel, il est possible d'apercevoir un homme s'accrocher à la portière avant de lâcher prise sous la menace du terroriste armé. Quelques secondes plus tard, un motocycliste tente à son tour de s'accrocher à la portière du camion tout en jetant son véhicule sous les roues.


Nice Matin a retrouvé le jeune homme, Alexandre Migues, qui s'est accroché à la portière avant que le motard n'ait tenté d'intervenir. Encore sous le coup de l'émotion, l'homme explique qu'il était "à vélo lorsqu'il a vu des gens courir dans tous les sens et un camion surgir. J'ai vu une personne se faire écraser, une dame je pense... A ce moment-là, j'ai jeté mon vélo par terre et j'ai couru derrière le camion jusqu'à parvenir à m'accrocher. J'ai essayé d'ouvrir la portière à 2 ou 3 reprises. J'ai vu qu'il cherchait quelque chose dans son camion... Il a sorti son arme et m'a braqué par dessus son épaule, tout en me regardant d'un air froid. J'ai décidé de lâcher la portière".

Ce n'est qu'après cette courageuse mais vaine tentative qu'un "garçon en scooter s'est jeté devant moi, sous les roues, côté conducteur. Si cette personne est toujours en vie, j'aimerais la rencontrer. J'espère qu'il va bien, son geste était héroïque, magnifique."

Alexandre Migues poursuit son récit des événements en précisant que lorsqu'il a lâché la portière, il a entendu le scooter et le camion entrer en contact puis deux détonations, sans savoir si l'auteur de ces coups de feu était, oui ou non, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

L'homme qui conduisait le scooter n'a toujours pas été retrouvé, ni identifié. Certains passants pensent l'avoir vu passer sous les roues... Quoi qu'il en soit, leurs gestes combinés ont permis de ralentir de camion.