C'est au Canada, du côté de Toronto, que des clients ont remarqué un nouvel appareil dans leur supermarché healthy, Freshii. La société basée à Toronto a lancé "Percy", un caissier virtuel qui prend votre commande et votre paiement, explique le Toronto Star. 

"Contrairement à un kiosque ou à une application de pré-commande, qui supprime entièrement les emplois humains, Percy permet l'expérience client en face à face, que les propriétaires et exploitants de restaurants veulent offrir à leurs clients, en mobilisant une main-d'œuvre mondiale et enthousiaste", explique l'entreprise dans un communiqué signé "Percy".

La caissière virtuelle est une plateforme technologique qui, selon l'entreprise, vise à aider le secteur de la restauration à faire face à la plus grande crise de son histoire : la pénurie de personnel. Freshii affirme que cette technologie permettra de remédier aux pénuries de main-d'œuvre en créant "une solution humaine pour le processus de commande/caissier".

Si "Percy" peut sembler être une méthode pour contourner les normes d'emploi de l'Ontario, les avocats spécialisés en droit du travail affirment que cette pratique est tout à fait légale. "C'est comme toute autre externalisation par une entreprise, donc, si vous embauchez des travailleurs dans un autre pays, votre seule obligation en tant qu'employeur est de vous assurer que vous êtes en conformité avec la législation minimale sur les normes d'emploi de ce pays particulier", explique l'avocate Fiona Martin. 

Ces travailleurs qui sont basés en Amérique centrale, notamment au Nicaragua, travaillent pour la modique somme de 3.75 dollars par heure. Un moindre coût pour la société que d'employer des travailleurs locaux. 

Une situation qui fait réagir du côté du Congrès du travail. "Vous prenez une situation où vous exploitez des travailleurs dans un autre pays qui ont une norme de travail inférieure, qui ont un salaire minimum beaucoup plus faible", explique Bea Bruske du Congrès du travail du Canada. "Ce n'est pas acceptable, et ça ne devrait pas l'être".