Monde Les personnalités du monde entier ont réagi au terrible incendie qui ravage la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Laurent Nuñez: "Sauvez Notre-Dame n'est pas acquis"

Le sauvetage de Notre-Dame, en proie à un violent incendie depuis près de 19H00 lundi, "n'est pas acquis" malgré la mobilisation de quelque 400 pompiers, a indiqué sur place le secrétaire d'Etat à l'Intérieur. "Au moment où on se parle (21h40, ndlr) l'incendie n'est pas circonscrit", a déclaré Laurent Nuñez. "Les sapeurs-pompiers attaquent cet incendie avec 18 lances à incendie, depuis l'extérieur mais aussi depuis l'intérieur, pour tenter de sauver cet édifice, ce qui à l'heure actuelle n'est pas acquis".

Un violent incendie, dont les origines sont encore inconnues, s'est déclaré peu avant 19H00 dans la mythique cathédrale parisienne, dont la flèche s'est effondrée.

"Le feu intéresse les deux-tiers de la toiture, qui s'est effondrée, ainsi que la flèche. Actuellement la manoeuvre vise à préserver l'arrière de la cathédrale, où sont situées les oeuvres les plus précieuses, que nous sommes en train d'évacuer. Les oeuvres les plus précieuses ont été mises à l'abri", a déclaré le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, également présent sur place.

"La seconde manoeuvre concerne le beffroi nord, avec le risque d'effondrement des bourdons (cloches à son grave, ndlr). Si les bourdons s'effondrent c'est l'effondrement de cette tour", a-t-il ajouté.

"On n'est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation au beffroi nord. Si celui-ci s'effondre, je vous laisse imaginer l'ampleur des dégâts", a-t-il poursuivi.

Par la porte principale, dans la nef plongée dans l'ombre, on voyait des braises rougeoyantes chuter au sol. Les pompiers ont envoyé des drones survoler le monument et un robot est entré à l'intérieur, a constaté un journaliste de l'AFP. Le parvis était vide, bouclé par des camions de pompiers tout autour. Une grand échelle a été dressée devant la rosace, selon la même source

Macron: " Triste ce soir de voir brûler cette part de nous"

Le président français partage sa tristesse: "Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous.



Trump conseille d'utiliser des Canadair


Le président américain espère que des Canadair pourront rapidement intervenir pour arrêter la catastrophe.

" Tellement horrible de voir cette immense feu à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Peut-être que des Canadair permettront de l'arrêter. Il faut agir vite ! "


Charles Michel " Mes pensées et mon soutien pour nos Amis français.

"Notre Dame de Paris en feu, une immense émotion, Victor Hugo, une part de l’Histoire de France, de l’Europe. Mes pensées et mon soutien pour nos Amis français."


Merkel: "L'incendie frappe aussi le cœur des Allemands"

Berlin "touché dans le coeur" Berlin a déclaré ce lundi soir que l'incendie de Notre-Dame "frappe aussi le coeur des Allemands". "Notre-Dame de Paris est un symbole de la France et de notre culture européenne", a réagi Angela Merkel.


François Hollande "blessé"

"Notre-Dame est notre patrimoine commun, c'est une blessure de la voir ainsi ravagée par les flammes, a déploré l'ancien président français, François Hollande sur Twitter. Hommage aux pompiers qui oeuvrent pour éteindre l'incendie".


Theresa May adresse ses pensées aux Français

"Ce soir, mes pensées sont avec les Français et les services d'urgence qui affrontent le terrible incendie de Notre-Dame de Paris"


Le Premier ministre français Edouard Philippe a exprimé lundi une "tristesse au-delà des mots"

"Notre tristesse est au-delà des mots mais nous sommes encore dans le combat. Ce soir les pompiers se battent, héroïques, contre le feu, pour préserver ce qui peut l'être"


Anne Hidalgo déplore "un terrible incendie"


La maire de Paris Anne Hidalgo a déploré le "terrible incendie" qui ravageait lundi soir la cathédrale Notre-Dame de Paris, monument historique le plus visité d'Europe.

" Un terrible incendie est en cours à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Les @PompiersParis sont en train de tenter de maîtriser les flammes. Nous sommes mobilisés sur place en lien étroit avec le @dioceseparis. J'invite chacune et chacun à respecter le périmètre de sécurité ", a écrit Mme Hidalgo sur Twitter.


Stéphane Bern


Stéphane Bern, chargé d'une mission sur la patrimoine, a déclaré lundi à l'AFP ressentir "de l'émotion, de la peine et un peu de colère" face à l'incendie qui ravage Notre-Dame de Paris, "une amie proche qui est en train de nous quitter".

"Je ressens de l'émotion, de la peine et un peu de colère. Notre-Dame est constitutif de notre histoire et de la Nation française. Pour moi c'est une amie proche qui est en train de nous quitter", a lancé l'animateur.

"L'image de la flèche qui tombe m'est insupportable. C'est symptomatique de ce qu'on est en train de vivre: dans la société tout part en fumée", a-t-il encore affirmé.

Stéphane Bern a été chargé par Emmanuel Macron d'une mission sur le patrimoine. C'est sous sa houlette qu'a été lancé le Loto du patrimoine, visant à restaurer des monuments français.


"Incrédulité et tristesse" au Vatican

Le Vatican a exprimé son "incrédulité" et sa "tristesse" lundi soir alors qu'un incendie ravageait la cathédrale Notre-Dame de Paris, "symbole de la chrétienté, en France et dans le monde". "Nous exprimons notre proximité avec les catholiques français et avec la population parisienne. Nous prions pour les pompiers et pour tous ceux qui font leur possible pour faire face à cette situation dramatique", a ajouté le porte-parole du Vatican dans un communiqué.


Le porte-parole des évêques de France

"Un haut-lieu de la foi catholique est en train de brûler" avec l'incendie qui ravageait la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi en fin de journée, a affirmé à l'AFP le porte-parole de la Conférence des évêques (CEF).

Le feu, dont la gravité restait encore à déterminer, a pris selon les pompiers aux alentours de 18H50 dans les combles de la cathédrale, "symbole vivant de la foi catholique", a rappelé Vincent Neymon.