Ce décès s'ajoute aux huit déjà déplorés dans l'État voisin du Queensland. La "bombe de pluie" qui s'abat à l'est de l'Australie provoque des inondations records et force des milliers de personnes à évacuer les régions où les niveaux ne cessent de grimper mardi. Les médias australiens diffusent des images d'inondations atteignant le toit de maisons, d'opérations de secours par bateaux ou hélicoptères dans des situations d'urgence absolue.

La ville de Brisbane, capitale du Queensland, était particulièrement affectée, de même que celle de Gympie, ayant dépassé des records de pluviosité mensuels. Une trentaine de quartiers de Brisbane ont essuyé plus d'un mètre de pluie au cours des jours passés.

Environ 50.000 ménages étaient privés d'électricité dans l'État, des centaines d'écoles y étaient fermées et de nombreuses routes impraticables.

Une grue de 40 mètres qui menace d'être emportée par les flots dans la rivière traversant Brisbane reste sous haute surveillance par les secours. Les services ferroviaires et de ferry de la ville n'opéraient plus mardi et le port restait fermé.

Au cours des jours passés, le Queensland a dénombré 8 morts dans les inondations.

Alors que le front pluvieux progresse vers le sud, les intempéries provoquent le chaos aussi dans l'État voisin de Nouvelles-Galles du Sud, qui a enregistré un premier décès mardi, celui d'une dame âgée dans la ville de Lismore.

Cette ville est particulièrement martyre, des torrents d'eau traversent désormais la ville y submergeant les habitations et commerces.

Le Premier ministre de l'État a annoncé que 40.000 personnes faisaient l'objet d'un ordre d'évacuation et que 300.000 autres étaient sous le coup d'avertissements pour des évacuations.

Un millier d'opérations de secours ont été menées, dont une pour sauver une cinquantaine de personnes perchées sur un pont à Ballina et une autre spectaculaire par hélicoptère de trois personnes réfugiées sur un toit à Woodburn.

Mais en tout, 6.000 appels à l'aide ont été reçus. Les résidents possédant des bateaux sont appelés à la rescousse pour prêter main forte aux équipes de secours.

Les résidents de Sydney, capitale de l'État et ville la plus peuplée d'Australie, sont désormais invités à se préparer à l'arrivée de cette "bombe de pluie" qui se dirige vers le sud de l'État.

Cette pluviosité exceptionnelle s'inscrit à la fin d'un été austral pluvieux marqué par le phénomène climatique de La Nina qui se produit tous les deux à sept ans.

L'Australie est en première ligne des effets du changement climatique avec régulièrement des records de chaleur ou de pluviosité. Ces inondations surviennent deux ans après une dramatique saison des feux de forêts qui avaient tué 34 personnes.