Un tel confinement strict serait censé freiner la flambée due au variant Omicron du coronavirus. Le gouvernement néerlandais en affaires courantes se penchera samedi sur le rapport de l'OMT. Le Premier ministre Mark Rutte a déjà laissé entendre qu'il n'était pas vraiment optimiste par rapport à l'évolution de la situation sanitaire alors que le nouveau variant Omicron est encore plus contagieux que le variant Delta, actuellement dominant et lui-même particulièrement contagieux.

De son côté, le ministre néerlandais de la Santé, Hugo de Jonge, a indiqué vendredi, à l'issue du conseil des ministres, que le gouvernement néerlandais était grandement préoccupé par le nouveau variant. "Si cela s'avère nécessaire, nous prendrons les mesures qui s'imposent", a averti le ministre.