Monde

Le scénario idéal ? Un nouveau pape en place pour le dimanche des Rameaux

VATICAN Ce vendredi, la cité du Vatican s’est réveillée sans pape. Benoît XVI, 85 ans, devenu pape émérite , s’est retiré au palais pontifical de Castel Gandolfo.

Symboliquement, les gardes suisses en faction devant ce palais se sont retirés alors que les lourdes portes en bois de la résidence d’été des papes, située sur une colline au sud de Rome, se refermaient.

Au même moment, les appartements pontificaux étaient fermés au Vatican. Ils ne rouvriront leurs portes qu’après l’élection d’un nouveau successeur de saint Pierre.

Benoît XVI laisse à son successeur une Église fragilisée par les scandales et, peut-être surtout, par une crise de vocation chez les prêtres, de moins en moins nombreux sur notre Vieux Continent.

Le futur pape devra aussi gérer le rapport secret, commandé par son prédécesseur, après les fuites de la fameuse affaire du VatiLeaks. Des fuites qui avaient débouché sur l’arrestation et la condamnation à 18 mois avec sursis de Paolo Gabriele, le majordome de Benoît XVI. Depuis cette condamnation, l’homme a été gracié par le pape mais les remous provoqués par ces fuites, eux, sont loin d’être apaisés.

En avril, après la désignation de son successeur, Joseph Ratzinger rejoindra la cité vaticane pour se retirer au couvent Mater Ecclesiae.

Ce vendredi, les cardinaux présents à Rome ont déjà entamé leurs réunions, baptisées congrégation générale, afin de préparer le conclave des 117 prélats de moins de 80 ans qui éliront le nouveau chef de l’Église catholique.

Benoît XVI a modifié la constitution apostolique pour avancer la date du conclave.

Selon la constitution adoptée en 1996, le conclave était censé débuter dans les 15 à 20 jours qui suivent la vacance du Saint-Siège.

La date de l’ouverture du conclave n’a pas encore été annoncée – l’annonce est attendue pour le début de la semaine prochaine, selon la plupart des spécialistes du Vatican – mais il se murmure que l’Église catholique souhaite ardemment que le nouveau pape soit élu à la mi-mars pour être intronisé avant le 24 mars, le dimanche des Rameaux, Pâques tombant cette année le dimanche 31 mars.

Le nouveau pape pourrait ainsi présider aux cérémonies de la semaine sainte. Entre-temps, les supputations vont bon train sur le nom du nouveau pape.

Les papabile les plus fréquemment cités sont le Ghanéen Peter Turkson, le Philippin Antonio Tagle, le Brésilien Odilo Scherer, le Canadien Marc Ouellet, l’Italien Angelo Scola et l’Américain Timothy Dolan. Mais certains rappellent que la discrétion est la mère de toutes les vertus.



© La Dernière Heure 2013