L'homme d'affaires, ancien ministre et ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie, 78 ans, est décédé ce dimanche 3 octobre. Il souffrait d'un cancer de l'estomac depuis plusieurs mois.

"Bernard souffre d'un cancer de l'estomac avec extension sur le bas de l'oesophage", avait déclaré son épouse en septembre 2017. Il avait fait part de son souhait d’être inhumé dans sa ville de cœur, Marseille.

Fin janvier, l'on apprenait que la justice française enquêtait depuis plusieurs mois sur une éventuelle "escroquerie" concernant Bernard Tapie. Cette enquête est liée à la décision du tribunal de commerce qui avait permis à l'ancien patron du club de football de Marseille d'éviter la saisie de ses biens pour rembourser l'Etat.


En juin, le tribunal de commerce avait permis à M. Tapie d'étaler sur six ans, à partir de 2018, le remboursement des 404 millions euros perçus au titre de l'arbitrage de son litige avec la banque du Crédit Lyonnais en 2008, au coeur d'une enquête distincte pour escroquerie qui vaut à l'homme d'affaires d'être renvoyé au tribunal correctionnel avec cinq autres personnes.

A la veille de l'annulation de l'arbitrage par la Cour d'appel de Paris le 3 décembre 2015, l'homme d'affaires avait placé ses sociétés GBT et FIBT en procédure de sauvegarde, rendant ainsi leurs actifs inaccessibles aux créanciers.

"Si j’ai cette maladie, ce n’est pas parce que je picolais ou que je fumais. C’est à cause de cette pression que je vis depuis cinq ans. Le challenge de ces gens est de liquider mes biens", avait déclaré l’homme d’affaires lors d'un passage à Bruxelles en octobre 2017.

Sur France 2, il avait également évoqué la maladie. "Ça fait partie du parcours improbable", avait-il confié. "Quand on a 70 ans et plus, il faut accepter que l’on va aller vers l’épreuve ultime qui est la mort… Je le prends comme une épreuve supplémentaire qui s’ajoute à celles que je viens de vivre depuis quelques années."