Joe Biden prendra ses fonctions de président des États-Unis le 20 janvier prochain. Mais le président sortant Donald Trump n'assistera pas à la cérémonie d'investiture de son successeur, une première depuis 1869. Une annonce faite ce vendredi, à laquelle a réagi Joe Biden quelques heures plus tard. "C'est une bonne chose", a déclaré le démocrate. Le vice-président Mike Pence est "le bienvenu" a-t-il toutefois ajouté lors d'une allocution depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware.

Joe Biden a également laissé au Congrès la responsabilité d'ouvrir ou non une procédure de destitution contre Donald Trump, à 12 jours de la fin de son mandat, comme le réclament de nombreux parlementaires démocrates après les violences contre le Capitole.