La liquidation de ces avoirs "kleptocratiques" permettrait d'en transférer le produit à Kiev "pour compenser le préjudice (causé à l'Ukraine) par l'agression russe", précise l'exécutif américain dans un communiqué.

Mardi, le ministre de la Justice américain, Merrick Garland, s'était dit favorable au transfert à l'Ukraine d'avoirs russes saisis.

L'idée avait toutefois été rejetée après que la puissante organisation de défense des libertés ACLU a indiqué qu'un tel projet violerait la Constitution, les oligarques n'ayant aucun moyen de recours devant la justice pour contester la décision administrative, a rapporté le Washington Post.

Le mois dernier, les États-Unis ont annoncé la création d'une cellule dédiée à la poursuite des "oligarques russes corrompus" et de tous ceux qui violeraient les sanctions adoptées par Washington contre Moscou. Cette création fait suite au discours sur l'état de l'Union dans lequel Joe Biden a averti les milliardaires russes que cette cellule allait "trouver et saisir leurs yachts, leurs luxueux appartements, leurs jets privés".