J-2 avant les élections britanniques. Les candidats s'activent. Dans un clip de campagne, le leader des conservateurs et actuel Premier ministre Boris Johnson a parodié une scène mythique du film "Love Actually", dans laquelle l'acteur Andrew Lincoln se tient devant le seuil de la maison de la femme qu'il aime (Keira Knightley) et lui avoue son amour à l'aide de pancartes.

Cette scène a été "rejouée" par l'ancien maire de Londres, où on peut le voir sonner à une porte d'une électrice, lui promettant "qu'avec un peu de chance, d'ici l'année prochaine, on aura réalisé le Brexit (si le Parlement ne le bloque pas de nouveau)."


Dans cette séquence, le patron des Tories encourage les électeurs à lui faire confiance et à lui donner une confortable majorité au Parlement afin de "réaliser le Brexit".

Néanmoins, le clip n'a pas tardé à faire réagir, notamment Hugh Grant, un des acteurs principaux de la comédie romantique réalisée par Richard Curtis (qui, ironie du sort, joue le rôle du Premier ministre dans le film).


"C'était plutôt bien fait, mais il est clair que le Parti conservateur a énormément d'argent. C'est peut-être là que vont les roubles. Mais j’ai remarqué que l’une des pancartes du film original qu’il n’a pas tenue est celle qu’Andrew Lincoln brandit et qui proclame : “Parce qu’à Noël, tu dis la vérité..."

L'acteur londonien est un fervent opposant au Brexit. Pendant la campagne, il a d'ailleurs été aperçu aux côtés de candidats libéraux démocrates, comme Chuka Ummuna et Luciana Berger.

Alors que la vidéo a subi plusieurs détournements, et que le Premier ministre est dans l'embarras suite à la diffusion de la photo du petit Jack, allongé sur le sol d'un hôpital, on pense aussi que l'idée de l'équipe de Boris Johnson a été inspirée d'un concept déjà utilisé par la candidatd travailliste Rosena Allin-Khan en novembre dernier. Cette dernière a réagi sur Twitter.



À quelques heures du scrutin de jeudi, il est difficile de dire si cette campagne de communication aura un effet positif pour Boris Johnson et son parti, donnés gagnants dans les sondages.