La police lance un avis pour retrouver l’auteur de cette violente agression.

Les faits remontent au samedi 20 mai dernier. Un jour de printemps ensoleillé. Un jour de ramadan aussi.

Dans la commune de Saint-Josse, à Bruxelles, un homme est violemment agressé par un individu. Motif ? Il n’a pas supporté de voir la victime, qu’il ne connaissait pourtant pas, consommer une boisson avant la rupture du jeûne marquée par le coucher du soleil. Une agression qui ne s’est pas limitée aux mots. Les coups ont été si violents que la victime, un homme de 39 ans, est restée plusieurs semaines dans le coma. Il souffre aujourd’hui de nombreuses et lourdes séquelles.

Six mois après cette agression, la police fédérale lance un avis de recherche, à la demande du juge d’instruction Leroux, afin d’identifier l’auteur. Les faits ont eu lieu le samedi 20 mai vers 20 h, au croisement de la rue de l’Ascension et de la rue Verte à Saint-Josse-Ten-Noode.

La police fédérale précise dans son avis que l’auteur pourrait résider dans le quartier. "Les enquêteurs demandent à toute personne qui aurait des informations sur cette agression de se manifester. La discrétion est assurée. Si vous disposez d’informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro gratuit 0800 30 300."