Les médias américains The Trace et The New Yorker ont révélé ce mardi cette vidéo datant de 2013. Sur ces images, le patron du lobby pro-armes américain (NRA) chasse un éléphant au Botswana. Il tire une première fois, mais ne fait que blesser l'animal. Un guide le rapproche encore plus près de l'animal, mais il rate tout de même encore trois tirs à bout portant. C'est finalement une autre personne présente qui achève enfin la pauvre bête. Sa femme Susan quant à elle ne manque pas son coup et s'écrie après avoir coupé la queue de l'éléphant : " Victoire. C'est ma queue d'éléphant. Génial!"

L'action du couple était alors filmée dans le cadre d'un documentaire de la National Rifle Association, qui n'aurait jamais été publié selon le New Yorker car la NRA craignait "un fiasco en termes de relations publiques".


Maintenant que ces images ont finalement été dévoilées, elles provoquent l'indignation. "Aucun animal ne devrait souffrir ainsi, mais surtout pas une espèce intelligente et empathique qui est en danger d'extinction. Les braconniers ne peuvent pas tuer les éléphants, pas plus que les riches chasseurs de trophées", s'est écriée sur Twitter Tanya Sanerib, du Centre pour la diversité biologique.


Shannon Watts, fondatrice de Moms Demand Action, une organisation qui lutte contre la prolifération des armes aux États-Unis, a quant à elle commenté par le même moyen : "Voilà comment Wayne LaPierre parvient à s'aliéner à la fois les chasseurs et les propriétaires d'armes parce que non seulement c'est inhumain, mais il est en plus un très mauvais tireur".