Monde

La chaîne d'information en continu LCI avait invité sur le plateau d'une de ses émissions l'Abbé de La Morandais pour réagir à la démission du cardinal Barbarin condamné pour ne pas avoir dénoncé les abus sexuels d'un prêtre. L'abbé a dérapé en tenant des propos douteux.

Au moment d'évoquer des solutions pour contrer "le cancer de l'Église" que sont les actes de pédophilie, l'abbé a tenu des propos pour le moins étranges, qui n'ont pas manqué de faire réagir : "On a toujours l'impression qu'un viol, c'est de la violence. Au départ, je ne crois pas. D'après les échos que j'ai eus, l'enfant cherche spontanément de la tendresse d'une homme ou d'une femme. Ce sont des enfants en frustration de tendresse."

En réaction à ces propos, la journaliste de la chaîne française Audrey Crespo-Mara rappelle que la "responsabilité d'un viol est chez l'adulte". Pour conclure, l'Abbé de La Morandais stupéfait une nouvelle fois le plateau : "Vous avez tous observé qu'un gamin, il vient, il vous embrasse sur la bouche."