Certains étudiants sont-ils prêts à tout pour tricher à leurs examens? C'est la question que l'on pourrait se poser à la lecture d'un article de l'Hindustan Times, le deuxième quotidien en langue anglaise d'Inde. Le journal a en effet récemment expliqué qu'un étudiant du Mahatma Gandhi Medical College n'avait pas hésité à subir une intervention pour se faire poser un dispositif Bluetooth dans l'oreille.

Selon le journal, l'étudiant avait déjà échoué à plusieurs reprises à son examen final de médecine, et c'était sa dernière chance de le réussir. Malheureusement pour lui, il s'est rapidement fait pincer. On ne sait pas trop comment mais l'étudiant a fini par être fouillé par l'équipe de surveillants. "Un téléphone allumé, relié à un appareil Bluetooth, a été retrouvé sur lui. Mais il n'y avait pas de trace du dispositif Bluetooth en question", a expliqué le Dr Sanjay Dixit, doyen de la faculté de médecine. Après avoir été interrogé, l'étudiant a fini par avouer qu'un chirurgien avait posé l'implant directement dans son oreille. 

Lors du même examen de médecine, auquel 79 étudiants participaient, un autre a été retrouvé avec un implant dans l'oreille. Toutefois, ce dernier n'avait pas été posé chirurgicalement, ce qui veut dire que l'étudiant pouvait toujours l'enlever lui-même. 

Une enquête a été ouverte par le comité interne de l'école. Celui-ci décidera s'il soumettra l'affaire à la police.