En Grande-Bretagne, une photo déchirante d'une mère et de sa fille toutes deux hospitalisées en raison du coronavirus fait le tour de la toile. Anabel Sharma, 49 ans, est une mère de trois garçons originaire de Whitwick, un village près de Leicester. Elle a été contaminée par l'un de ses enfants. Le virus a très vite touché toute la petite famille, y compris Maria, la maman d'Anabel âgée de 76 ans. En octobre, toutes deux ont dû être hospitalisées et placées sous oxygène. L'état de Maria a ensuite continué à se détériorer et cette dernière a demandé à ne pas être réanimée si les choses devaient mal tourner.

Le personnel hospitalier, sachant Maria mourante, a décidé de réunir la mère et sa fille qui étaient séparées depuis deux semaines. Son lit aux soins intensifs a donc été placé à côté de celui de sa fille. Moins de 24 heures plus tard, le 1er novembre, Anabel a ainsi pu dire au revoir à sa mère. Le jour de leurs retrouvailles, elle avait eu la chance de prendre une dernière photo, main dans la main avec sa maman.

La photo, récemment partagée sur les réseaux sociaux, a suscité une vive émotion. Interrogée à son sujet, Anabel a expliqué à ITV News qu'elle était incapable de comprendre ce que sa mère lui disait puisque toutes deux portaient un masque à oxygène. "Le médecin a dû me dire ce qu’elle m’a dit. Elle a dit qu’elle n’avait pas peur de mourir et qu’elle était très fière de nous. Elle a également dit que je devais continuer à me battre pour les enfants".

Anabel est restée hospitalisée encore un mois après la mort de sa mère, elle a donc assisté à ses funérailles en visioconférence. Aujourd'hui, elle garde de sérieuses séquelles respiratoires et souhaite plus que jamais mettre le monde en garde. "Si quelqu'un songe à enfreindre les règles, je les exhorte à se mettre à ma place et à réfléchir à ce que cela pourrait être de voir votre mère mourir", a-t-elle confié au site Sunday People.