"On espère que d'ici la fin de l'année et au début de l'année prochaine, trois ou quatre vaccins puissent être disponibles", a déclaré Charles Michel sur les ondes de RTL France ce mercredi matin.

"La Commission européenne, au nom des Etats membres, a signé de nombreux contrats pour s'assurer que quand les vaccins seront disponibles, on puisse bénéficier des doses dont nous avons besoin" , a-t-il assuré.

Toutefois, l'ex-Premier ministre belge s'est montré inquiet quant à la gestion et la distribution d'un tel vaccin lorsqu'il sera disponible , et a appelé l'Union à s'organiser. "Mais il est certain qu'on n'aura pas de baguette magique. On ne va pas, en claquant dans les doigts, faire en sorte que tout le monde soit en une fois vacciné. Il y a aura aussi des problèmes logistiques très concrets qui se poseront, de transport, de conservation, de déploiement des campagnes de vaccination. C'est pour ça que je veux mobiliser nos chefs d’État ou de gouvernement pour prendre des décisions européennes."