Au Chili, le mouvement de contestation qui dure depuis près d'un mois a provoqué une scène étonnante cette semaine.

Des dizaines de manifestants équipés de lasers se sont mis à viser simultanément un drone de la police qui survolait la foule. Peu à peu, l'engin a semlé désorienté et a fini par descendre et terminer sa course dans la foule.

 

Pour Christopher Williams, CEO d'un groupe de défense privé spécialisé dans la technologie anti-drone, qui s'est exprimé auprès de NextGov, il y aurait plusieurs explications possible à la défaillance de l'appareil. Il est possible que le pilote, à distance, ait été simplement aveuglé par les lasers. Une deuxième option serait que les lasers ait entraîné un malfonctionnement des capteurs infrarouges, enclanchant un aterrissage automatique.