De tout temps, la télévision a été friande de belles histoires. Et celle de Christian Quesada avait tout pour lui plaire. Un père célibataire sans emploi et sans le sou qui devient le champion des champions des jeux télé en France, avouez que ça en jette. L’intéressé lui-même ne devait pas imaginer que sa participation aux 12 coups de midi, sur TF1, allait changer sa vie. En 2016, le jour de sa première participation au jeu, il n’avait que 60 euros sur son compte. La production exigeant 10 tenues différentes pour les enregistrements, il est allé acheter 10 t-shirts à 2,50 euros/pièce. Il était tellement fauché que pour se rendre au tournage, il a dû emprunter 19 euros, a-t-il confié dans Salut les Terriens. 193 participations plus tard, c’est avec plus de 800 000 euros en poche que Christian Quesada a quitté l’émission animée par Jean-Luc Reichmann, auréolé du titre de champion des champions des jeux télés. Un destin à la Slumdog Millionnaire qu’il a raconté dans une autobiographie et qu’il était même question d’adapter pour le grand écran !

Sauf que l’histoire était trop belle. À peine deux ans après ses exploits télévisuels, le quinquagénaire originaire de l’Ain tombait en disgrâce. Et encore, le mot est faible tant ce qui lui est reproché est sordide. L’aventure de sa vie s’est muée en enfer. En mars 2019, c’est la stupeur : Quesada est mis en examen pour détention d’images à caractère pédopornographique et pour corruption de mineur. Ce n’est pas une ou une dizaine d’images qui sont retrouvées dans ses ordinateurs mais des centaines. Placé en garde à vue puis inculpé et désormais condamné, il croupit en prison. Jean-Luc Reichmann qui ne cessait jusque-là de vanter les mérites de son champion ne sait plus quoi dire ni ou se mettre. TF1 s’inquiète pour l’image de son jeu phare et sa notoriété. Heureusement, un nouveau cador a entre-temps effacé le nom de Christian Quesada des tablettes. Il s’agit d’Éric surnommé FantasErix. Le Breton s’est octroyé le record de victoires sur les 12 coups de midi. Il a été éliminé le 19 juin avec 199 succès à son compteur et une cagnotte de plus de 900 000 euros.