Il s'est expliqué dans une vidéo, avant de se rendre à la police

Avant de se rendre à le police ce matin, Christophe Dettinger, alias le "gitan de Massy", ex-boxeur pro, a enregistré une vidéo diffusée sur Facebook (et la page de la belle soeur de l'ex champion de France) et relayée par nos confrères du Parisien. Celui qui a molesté, samedi 5 janvier, un CRS à la force de ses poings, y décrit ses intentions. 

Véritable gilet jaune qui "a participé aux huit actes" du mouvement et "fait toutes les manifestations sur Paris", il dit y avoir vu "la Police fait du mal à des gens, en gazant, par exemple, des personnes âgées". Il reprend : "moi, je suis un citoyen normal, je travaille, j'arrive à finir mes fins de mois (sic), mais je manifeste pour tous les retraités, le futur de mes enfants, les femmes célibataires." "Je suis un gilet jaune", poursuit-il, las de "voir ces présidents, ces ministres, tout l'Etat se gaver, se pomper alors que c'est toujours nous, les petits, qui payons."

"Je suis Français, fier d'être Français, ni d'extrême gauche, ni d'extrême droite. Mais à force de me faire gazer, avec mon ami et ma femme, la colère est montée en moi et oui, j'ai avancé sur les CRS. Oui, j'ai mal réagi, mais je me suis défendu..."

Actuellement placé en garde à vue, Dettinger appelle 'les gilets jaunes, le peuple français, à poursuivre le combat, pacifiquement."