"Seule l'évaluation des prochaines années permettra de déterminer si nous pouvons encore sauver la banquise arctique présente toute l'année grâce à une protection cohérente du climat, ou si nous avons déjà franchi cet important point de basculement du système climatique", a souligné Markus Rex à Berlin, huit mois après le retour de la mission internationale menée pendant un an en Arctique.